Grandes Villes

ANTANANARIVO:

Antananarivo, capitale de Madagascar, est la première ville de Madagascar dans laquelle tout européen fait un passage obligatoire, logistiquement parlant. Lorsqu’on arrive à Tana, comme on l’appelle ici, la claque est immédiate. Les repères européens s’envolent, l’étonnement se mélange à l’émotion, et une nouvelle vie commence.

f34ea327-25dd-452b-b602-3b82461604d4-262-0000003ab8e5f48a_tmp
La Haute Ville

 

Une petite promenade en Haute ville peut être sympathique. Notamment, vous pourrez marcher tranquillement dans les vieux quartiers de Faravohitra, Andohalo et continuer votre promenade jusqu’au sommet de la colline principale pour arriver jusqu’au magnifique point de vue sur Antananarivo, le lac Anosy et Mahamasina au premier plan. Attention, le coin est devenu très touristique, alors on vous demandera sûrement de payer pour les photos ! Ne vous laissez pas faire car ce phénomène est récent. Le coin n’a jamais été payant et les habitants essaient seulement de profiter de la situation.

 

 

 

ANTSIRABE:

Dans le centre ville, trône majestueusement un immeuble centenaire aux architectures anciennes. Il abrite le très célèbre « Hôtel des thermes ». A proximité se trouve une station thermale dotée d’un centre médical, d’une piscine et de cabines de douche. Des médecins, des kinésithérapeutes et de simples masseurs y proposent divers services. Un peu plus bas, les eaux chaudes provenant de plusieurs points de sources forment un véritable lac jonché de jacinthes d’eaux et de nénuphars. Dans les villages environnants, des geysers d’eaux minérales accueillent volontiers les touristes.

 

82b530fd-547b-4673-aa2e-121e6c0c2da3-262-0000003fb3380dd6_tmp
Hôtel des Thermes

Le lac Tritriva se trouve à 15 min du centre-ville. Il représente le lieu de culte des amoureux de tous les âges. D’après la légende, un couple d’amoureux se sont jetés d’un précipite bordant ce lac lorsque leurs parents les ont interdits de se marier. Leurs cadavres ont donné la vie à deux arbres semi-aquatiques dont les troncs sont enchevêtrés, imitant la position des jeunes gens quand ils se sont suicidés. D’autres sites très attrayants comme le lac Andrakiba, l’avenue de l’Indépendance ou le parc de l’Est fourmillent de monde durant les périodes festives et les vacances.

img_7024
Le lac Tritriva

 

 

TOAMASINA:

 

6a53258e-3525-4a16-9d40-3eeaee573f92-262-0000003dadab705f_tmp
Architecture Colonisale de Tamatava

Toamasina, encore souvent appelé Tamatave (même par les Malgaches), est le plus grand port de Madagascar et la seconde agglomération urbaine du pays (autour de 250 000 habitants). D’ici partent le girofle, le café, la vanille, à bord de cargos venus du monde entier. Au mois de novembre, c’est la ” fièvre du litchi ” : pendant quinze jours, la ville est en effervescence. Les petites mains de tout le pays s’empressent pour la récolte. Le fruit est rapidement exporté (24 jours plus tard au grand maximum), pour le plus grand plaisir des Européens, qui en profiteront pour les fêtes de fin d’année. Si vous visitez la Grande Île en cette saison, ne manquez pas d’y faire un tour.

Centre économique, administratif et universitaire, c’est une grande ville cosmopolite où se sont installés les commerçants de toutes les régions de Madagascar, Betsimisaraka, Merina, Sakalava… Et l’on comprend, en croisant dans les rues de nombreux regards venus de l’Orient, que la ville abrite aussi l’une des plus importantes communautés chinoises de la Grande Île. En fin de journée, le chant du muezzin appelant à la prière signale hautement la présence de l’islam. L’ancienne Tamatave est ainsi un carrefour culturel. Il ne s’agit toutefois pas d’une ville très touristique. On y transite plus qu’on y reste, sur la route de Sainte-Marie, des plages du nord, du canal des Pangalanes… Pourtant, Toamasina compte de superbes bâtisses coloniales (hélas en ruine), témoins muets…

 

Works Cited:

“Visiter Antananarivo.” Se préparer pour Madagascar. N.p., n.d. Web. 04 Mar. 2017. <http://www.icimadagascar.fr/les-hauts-plateaux-de-madagascar-imerina/madagascar-antananarivo/&gt;.

“Accueil.” TAMATAVE – TOAMASINA : Guide, actualité, adresses, avis – Petit Futé. N.p., n.d. Web. 04 Mar. 2017. <https://www.petitfute.com/v57563-tamatave-toamasina&gt;.

Graeme VilleretCréateur et éditeur de PopulationData.net. “Madagascar • Fiche pays • PopulationData.net.” PopulationData.net. N.p., 01 Mar. 1970. Web. 04 Mar. 2017. <https://www.populationdata.net/pays/madagascar/&gt;.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s